C´est au cours d´une réunion de travail à huit clos présidée par M. le Ministre d´Etat Gilbert ONDONGO, Président de la Task Force le mardi 16 Novembre 2021 à Brazzaville, que le document du nouveau PND 2022 2026  a été  présenté par Madame Ingrid Ghislaine Olga EBOUCKAS-BABAKAS, Ministre en charge du plan aux membres de cette institution pour approbation.  

Ingrid Ghislaine Olga EBOUCKA-BABAKAS à la fin des travaux a souligné que la République a mise en place une Task Force pour superviser et donner des orientations mais, le PND, c’est une loi ! Donc, après ce travail tout ce que nous avons fait ce matin, des amendements que nous avons porté au travail technique des experts, ces amendements seront intégrés pour que nous ayons un document global avec le cadre stratégique de développement et tous les annexes qui nous permettent d’opérationnaliser le PND et le tout sera sur la table du conseil de cabinet ensuite en conseil des ministres et le Parlement. Ceci, c’est pour dire que les chiffres que nous avons pu communiquer sont des chiffres qui seraient communiqué mais à tord, parce qu’à l’étape du conseil des ministres on peut y apporter des modifications et encore plus au Parlement. Donc pour l’instant, ce sont des chiffres provisoires évidemment, ils s’expriment en terme des milliards, plus de 1000 Milliards forcement parce que l’ambition du Chef de l’État, elle est grande pour le développement de ce pays. Vous avez peut être aussi envie de me demander mais, si nous faisons ce PND, si nous élaborons, si nous fixons un coup global comment cela va être financé ? Bien sûr que nous  contons sur le secteur privé, nous comptons énormément sur le secteur privé national mais aussi, les investisseurs étrangers. Donc, quelque soit le montant de ce PND, il ne devrait effrayer personne parce que ça sera la traduction de la volonté du Chef de l’État et de faire en sorte que le développement de ce pays soit un développement quoi concerne tout le monde à avoir une qualité de vie améliorée.

Quant à Léon Juste IBOMBO, sur la tenue de cette réunion a rassuré les journalistes que  c’est justement de voir comment les six secteurs stratégiques qui ont été retenus dans le cadre de la diversification de notre économie, quels sont les apports que ces secteurs portent ? Parce que le but, c’est à travers ces secteurs qu’ont veut diversifier dans notre économie et assuré aussi une résilience de notre économie, créer une personne autre en sorte comme un pilier et faire en sorte que l’on sorte de l’après pétrole. Et qu’est ce qu’ont peut retenir sur les axes qu’on vient de déterminer et partant dans le cadre de l’économie numérique, nous avons deux composantes, c’est digitalisé l’économie congolaise pour avoir une meilleure compétitivité, pour avoir une meilleure attractivité aussi de notre économie. Et la deux-me composante, c’est de réduire la fracture numérique parce que lorsqu’on digitalise, il faudrait que ce processus puisse profiter à tous les congolais pour réduire la fracture numérique. Donc, au cours  de la réunion de la Task Force, nous avons planché sur les documents stratégiques du PND 2022-2026 et à la suite de cette réunion, ces documents seront présentés en conseil de cabinet et en conseil des ministres pour l’adoption, après au Parlement.

Retour à l'accueil